IBS- Styles de vie conseillés

L’IBS se manifeste de manière différente chez chaque individu. Identifier ce qui fonctionne le mieux pour vous est la clé pour vous sentir en meilleure forme. Même des petits changements peuvent faire une grande différence pour améliorer la qualité de votre vie.

Alimentation

L’approche thérapeutique du Syndrome de l’intestin irritable (IBS) ne peut qu’être diversifiée si l’on considère les particularités de chaque patient. Les interventions de type diététique sont très utiles puisque nous savons que certains aliments semblent influencer les symptômes de l’IBS. Chaque personne qui souffre de ce trouble aura identifié dans le temps les aliments susceptibles de déclencher les symptômes typiques de l’intestin irritable et aura appris à les consommer avec modération, voire même à les exclure de sa propre alimentation. En général, il est toutefois possible d’affirmer qu’une alimentation équilibrée et un bon équilibre hydrique doivent être conseillés dans tous les cas d’IBS et pour choisir les meilleurs aliments à consommer, il est nécessaire de limiter le symptôme prévalent (constipation ou au contraire diarrhée, ou encore météorisme).

 

Pour certains patients, il est utile de :

  • éviter les boissons gazeuses ou autres aliments et boissons qui stimulent la production de gaz intestinaux ;
  • manger lentement ;
  • s’abstenir autant que possible de consommer de la caféine, de l’alcool et des édulcorants artificiels ;
  • éviter les aliments qui peuvent augmenter la production de gaz dans l’intestin.

 

Chez les patients souffrant d’IBS, les gênes/douleurs sont souvent liées à une perception altérée des gaz intestinaux ; il est donc conseillé de réduire au minimum les substances alimentaires responsables des processus de fermentation. Certains hydrates de carbone (les FODMAPs – Oligosaccharides, Disaccharides, Monosaccharides et Polyols Fermentescibles) sont peu absorbés dans l’intestin et déterminent la formation des gaz, en déclenchant les symptômes de l’IBS.

 

Les aliments appartenant à ce groupe sont : les fruits comme les pommes et les poires, des aliments avec fructanes (oignons, asperges, artichauts, blé), des aliments qui contiennent du raffinose (lentilles, choux), et enfin des aliments contenant du sorbitol (prunes, édulcorants artificiels). Pour atténuer les symptômes de l’IBS, une alimentation qui élimine ou réduit considérablement tous ces aliments peut être utile.

alimentation équilibrée
donna che mangia sano
coppia che corre

Activité physique

Nous savons qu’il est difficile de penser à faire de l’exercice lorsque nous ne sommes pas en forme, mais le mouvement est un outil valide pour évacuer les tensions émotionnelles et favoriser le processus de détoxication.

 

Pratiquer une activité physique régulière, comme 20 à 30 minutes de marche à pied, aide à réduire le stress et facilite la fonction intestinale, particulièrement chez les patients affectés de constipation.