Le syndrome de l’intestin irritable se manifeste par des douleurs, ballonnements, distensions et gênes abdominales, associés ou non à une variation de l’aspect des selles et à une irrégularité intestinale (constipation, diarrhée ou alternance des deux).

Les symptômes typiques sont souvent identifiables dans les douleurs crampiformes et dans l’altération des caractéristiques des selles et de la fréquence d’évacuation (de trois fois par jour à trois fois par semaine). Même la nécessité d’un effort d’évacuation, la sensation d’une évacuation incomplète, la présence de mucus dans les selles et l’aggravation à la suite des repas contribuent à l’exacerbation de la douleur.

L’IBS est un trouble chronique qui alterne des périodes d’aggravation et des phases de rémission, et est divisé, selon les troubles les plus récurrents, en :

  • IBS-C (C : constipation) : IBS caractérisé par la présence de constipation. Plus fréquent chez les femmes.
  • IBS-D (D : diarrhée) : IBS caractérisé par la présence de diarrhée. Plus fréquent  chez les hommes.
  • IBS-A (A : alternées) : IBS qui alterne des périodes de constipation et des périodes de diarrhée.
Aboca